Calculer son IMC

Qu’est-ce-que l’IMC ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est le seul indice validé par l’Organisation mondiale de la santé pour évaluer la corpulence d’un individu et donc les éventuels risques pour la santé. L’IMC permet de déterminer si l’on est en situation de maigreur, de surpoids ou d’obésité par exemple.

Pourquoi calculer son Indice de Masse Corporelle IMC ? Car c’est un indicateur de santé

La balance n’est pas le meilleur moyen pour savoir si vous avez quelques kilos en trop. Calculer son IMC permet d’identifier un surpoids, facteur qui impacte la santé.

Un indice de poids normal est compris entre 18,5 et 25. A partir d’un indice supérieur à 25 on commence à être en surpoids.

Au-delà de 35, on entre dans le champ de l’obésité sévère. Dans ce cas-là, il est vivement conseillé de rencontrer une diététicienne nutritionniste pour être accompagné afin de perdre du poids : les enjeux sur la santé sont  importants.

Calcul de votre IMC

Il se calcule simplement en divisant le poids (en kg) par le carré de la taille (m). Un IMC correspondant à une corpulence normale se situe entre 18,5 et 25.

Comprendre votre IMC

Indice de masse corporelle (IMC)Interprétation (d’après l’OMS)
moins de 18,5Dénutrition
18,5 à 25Corpulence normale
25 à 30Surpoids
30 à 40Obésité
plus de 40Obésité morbide ou sévère

Un IMC « normal » est compris entre 18,5 et 25 kg/m². Si votre résultat est inférieur à 18,5, votre corpulence est considérée comme maigre. Au-delà de 25, vous êtes soit en surpoids (entre 25 et 30), soit en obésité (>30), soit en obésité massive (>40).

Quelles sont les conséquences du surpoids et de l’obésité ?

Le surpoids et l’obésité représentent des facteurs de risque qui aggravent ou favorisent certaines maladies :

  • le diabète
  • les maladies cardio-vasculaires
  • les troubles musculo-squelettiques
  • certains cancers

 

Conclusion

Si vous voulez évaluer votre corpulence, l’IMC est un outil utile. Gardez toutefois à l’esprit que l’IMC ne tient pas compte du sexe et de l’âge, qu’il ne fait aucune distinction entre la masse graisseuse et la masse musculaire. Il ne faut donc pas surestimer le résultat, mais il peut servir d’alerte pour vous inciter à prendre rendez-vous chez un spécialiste.